Événement

Être une ville accueillante pour les personnes exilées

L’arrivée de nombreux·se·s exilé·e·s en Europe au début des années 2010, corrélée au durcissement des politiques étatiques et à la fermeture des frontières, ont conduit à des situations d’extrême précarité devenues insoutenables. Préoccupées par la situation des personnes exilées sur leur territoire, les villes se sont engagées dans des démarches d’accueil allant de la réflexion à la mise en œuvre d’expérimentations concrètes. Dans le même temps, de nombreuses initiatives locales sont portées par des citoyen·ne·s, des associations, des collectifs, manifestant leur solidarité.

Malgré les difficultés, le cadre juridique qui répartit les compétences entre l’État et les collectivités, la non prise en compte des personnes “sans-titres”, les discordances (représentations, cultures professionnelles, désaccords politiques…) entre les différents acteur·rice·s, la poursuite d’expulsions, certaines villes les dépassent (exemple de l’ouverture du port de Marseille, réquisition de bâtiments à Montreuil…), d’autres ne se l’autorisent pas.

Le Réseau Traces, la Cimade et le CCO présenteront et confronteront les initiatives et les engagements des Villes de Palerme, Villeurbanne et de l’Anvita – Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants, qui regroupe une quarantaine de collectivités françaises.

L’objectif est de faire partager l’expérience des villes déjà engagées dans l’accueil, montrer quelles sont les possibilités d’actions et encourager d’autres villes à s’engager.

Il s’agit aussi de montrer les résistances, les difficultés, les contradictions, les limites de certains discours, faire réagir en donnant la parole à tou·te·s les acteur·trice·s de terrain.

Avec Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, un représentant de la ville de Palerme, Italie, Myriam Laïdouni-Denis, conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes, représentante de l’Anvita et Lison Leneveler, doctorante en droit public, résidente au Rize.

PARTENAIRES :  Réseau Traces, La Cimade, le CCO Jean-Pierre Lachaize, Festival Migrant’Scène, Le Rize