Une histoire originale

Motivé par la construction de l’ensemble universitaire de l’INSA, le père Latreille crée en 1963 une aumônerie étudiante conçue comme un lieu de liberté ouvert à tous, où il serait possible de discuter des questions de société en France et dans le monde. Le projet original suscite alors le soutien financier de grandes entreprises et banques lyonnaises.

Dès l’origine, l’identité du lieu se forge autour d’une volonté d’ouverture allant du local à l’international, d’un accueil très large des populations venant de tous les horizons et de la rencontre des milieux étudiant, militant et intellectuel.

Aujourd’hui, le Centre Culturel Œcuménique est un lieu laïc recevant des financements de différentes collectivités territoriales et de l’État. Il reste attaché au projet de participer au dialogue interculturel et d’être un lieu où les différentes populations, sensibilités, paroles, cultures, religions et esthétiques peuvent entrer en dialogue, se rencontrer, s’engager et construire des projets ensemble.
Après plus de 50 ans d’occupation du site de la rue Courteline et suite à notre engagement de restituer les locaux actuels auprès de l’évêché, le déménagement du CCO représente une formidable opportunité de se projeter vers l’avenir et développer un projet social et culturel fort, enrichi de l’expérience développée au long de ces années d’innovation sociale et culturelle. Le CCO s’implantera en 2023 à La Soie, dans l’ancien IUFM-des-Brosses, où il deviendra La Rayonne : des espaces plus grands nous permettront d’accueillir de nouvelles fonctions dans un CCO Augmenté. D’ici là, le CCO et le GIE Est Habitat ont lancé en octobre 2018 une occupation temporaire de ce bâtiment patrimonial pour 24 mois.