Le CCO : l’innovation sociale et solidaire se partage

À travers ses différentes missions, le CCO encourage l’expérience, favorise la citoyenneté, renforce la capacité de tous les individus à agir, consolide les dynamiques collectives. Un laboratoire à grande échelle où coconstruisent publics et partenaires.

L’HISTOIRE DU CCO

Association d’intérêt général, le Centre culturel œcuménique est né au début des années soixante. En 1963 exactement, lorsque le père Latreille crée, à proximité de l’INSA, une aumônerie étudiante pensée comme un espace de liberté ouvert à tous. Plusieurs décennies plus tard, le CCO de Villeurbanne s’est laïcisé et forgé une nouvelle identité en devenant un laboratoire d’innovation sociale et culturelle.

Porté par un conseil d’administration et une solide équipe de salariés, le CCO anime une multitude d’initiatives innovantes et citoyennes, en cohérence avec ses valeurs fondatrices que sont l’hospitalité, l’universalité et la liberté. Collectifs, artistes, associations, structures de l’économie sociale et solidaire (ESS), habitantes et habitants de tous âges et de toutes conditions sociales : le CCO invite chacune et chacun à agir et à trouver sa place dans la société.

En chiffres

Chaque année, le CCO reçoit plus de 9200 personnes, 40 artistes mobilisé.e.s et près de 80 associations domiciliées.

UN PROJET ET UNE EXPERTISE RECONNUS

Le CCO a fait de l’accompagnement l’un des fondements de son projet : auprès des artistes pour les soutenir dans leur création, des associations pour les aider à se construire et des structures de l’ESS pour les encourager à développer leurs projets. L’expertise du CCO fait référence auprès des publics concernés et de ses partenaires institutionnels. À leurs côtés, il prend part à la construction des politiques publiques en favorisant l’expression citoyenne.
Également lieu de diffusion et création du spectacle vivant et d’éducation artistique, le CCO a enrichi son approche grâce à un dispositif de développement des cultures numériques. Il s’articule autour d’ateliers, de formations, d’un fablab solidaire et d’un musée numérique.


FRICHE DE L’AUTRE SOIE

Depuis 2017, le CCO a investi la friche de l’Autre Soie où il anime une occupation transitoire aux côtés de 23 autres structures : il s’y installera définitivement courant 2023 en ouvrant un nouveau lieu le « CCO La Rayonne ». Un nouveau chapitre est en train de s’écrire, avec les habitants et les partenaires.