mar. 11 juil.

09:15 - 22:00

Université d’été 2017


« Associations, un monde en action »

L’université d’été 2017 du Collectif des Associations Citoyennes aura lieu cette année à Villeurbanne et Lyon. Elle a pour but d’aborder sereinement les principales questions aujourd’hui posées aux associations citoyennes, tant sur le terrain qu’au niveau national et européen, d’approfondir les causes des évolutions en cours et d’éclairer les perspectives en renforçant le pouvoir d’agir collectif pour faire face aux principaux enjeux, notamment :

  • l’accroissement des injustices et des inégalités sociales dans le cadre national et international ;
  • l’extension continue « du domaine du marché » ;
  • les prégnantes problématiques écologiques posées dans des délais très courts.

Cette Université, comme les précédentes « rencontres d’été », permettra à toutes les associations très diverses qui constituent le CAC de se rencontrer, et de prendre conscience qu’elles sont confrontées aux mêmes questions. La richesse des débats qui naît de la diversité des participants crée les conditions d’un élargissement des points de vue et d’un auto-apprentissage pour permettre à chacun de prendre du recul sur ses pratiques, afin d’accroître la portée de ses actions et d’agir demain de façon plus efficace, reliée et autonome.

Nous abordons une période de grande incertitude politique, où la mobilisation des citoyens sur le terrain est essentielle. Cette université d’été intervient à un moment où il est vital que les associations soient en capacité de construire, par elles-mêmes, un savoir partagé et des modes d’action leur permettant de contribuer pleinement à l’intérêt général et au bien commun.

 

Une université ouverte à tous

Le séminaire a lieu du 10 juillet à 10h au 12 juillet 2017 à 16h. Il se déroulera à Villeurbanne, les 2 premiers jours et à Lyon le 3e jour. Nous attendons de 80 à 150 participants venant de la région Rhône-Alpes et de toutes les régions de France. Il s’adresse en priorité aux membres et aux militants du Collectif des associations citoyennes, aux réseaux et associations participant à ces activités, mais il est ouvert à toutes et tous.

Au-delà de l’objectif quantitatif, l’enjeu est de parvenir à une grande mixité des participants en termes de secteur associatif et de taille d’associations, d’âge, de sexe, de provenance géographique et sociale. Pour faciliter cette mixité, une politique tarifaire progressive et solidaire est mise en place.

 

PROGRAMME

 

  •   9h00 – 11h00 : Ateliers thématiques 1er temps 

    – Écologie et actions porteuses de transition

    – Le droit, levier ou obstacle pour l’action associative ?

    – La marchandisation de l’action associative : quels antidotes ?

    – Nouveaux modes de production du savoir scientifique 

    – Le rôle des associations dans le système de solidarité et de protection sociale, Quels enjeux, quelles perspectives ?



  • 11h00 – 11h15 : Pause

  • 11h15 – 13h00 : LE CAC, UN ESPACE DE TRAVAIL À INVESTIR

    – Le guide des relations entre associations et financeurs publics

    – Quand le social finance les banques et les multinationales

    – Présentation du projet d’ouvrage collectif sur la philanthropie

    – Répertoires de l’écologie au quotidien

    – Présentation du site « Recueil des actions associatives porteuses d’alternatives »

    – Catalogue de formations et université populaire citoyenne

    – Groupes de travail : « marchandisation de l’action associative » et « droits et libertés pour les associations »

  • 13h00 – 14 h30 : Déjeuner

  • 14h30 – 16h30 : Ateliers thématiques 2ème temps (suite du matin)

    Réserver 15’ à la fin pour valider ensemble les conclusions et les propositions éventuelles

  • 16h45 – 18h00 : Forum ouvert (ateliers proposés par les participant-e-s)

  • 18h15 – 19h00 : Présentation du livret sur l’Historique de la protection sociale en introduction à la projection

  • 19h00 – 20h30 : Projection du film « La Sociale – vive la sécu! »  de Gilles Perret – prix libre

  • 20h30 Apéro-débat post-projection

 

 

Prix

Le montant de la participation des 3 journées est de 70 € (montant incluant les frais pédagogiques et les repas du midi sans hébergement) ou de 126 € avec 2 nuitées en résidence universitaire (montant incluant les frais pédagogiques, les repas du midi et deux nuitées au CROUS de la Doua/Jussieu juste à côté – nuit supplémentaire possible le dimanche 9/7). Comme les années précédentes, un tarif progressif est proposé : le coût « réduit » (pour les personnes ne pouvant payer le prix coutant) sur les 3 jours sans hébergement est de 40 € (quelques hébergements solidaires sont possibles, nous contacter), le coût « solidaire » (avec un supplément pour compenser en partie le déficit engendré par la modulation des tarifs) commence à partir de 100 € (sans aucune limite plafond !!) sans hébergement.

 

Plus d'informations ici : http://www.associations-citoyennes.net/?p=9174