mar. 07 juil.

17:00 - 19:00

Lieu : Centre Social des Buers, 17 rue Pierre Joseph Proudhon

RDV au pied d'immeubles


Slam, Beat Box et Opéra

Dans le cadre de "en bas de chez vous" le CCO s'associe avec le centre social des Buers de Villeurbanne pour un temps artistique en pied d'immeuble.

 

Mardi 7 Juillet de 17 h à 19h // gratuit

Rendez-vous au Centre Social des Buers, 17 rue Pierre Joseph Proudhon

  • Les Réfugiés Poétiques content des mots qui dansent, des sons qui chantent et des mélodies acidulées. Ils présentent un atelier slam et beat box entrecoupé d’un show home à découvrir au pied d’un immeuble de Villeurbanne. Intervention par Myriam Baldus, slam et Corneil M’Bombo, beat box. Avec le soutien du CCO Jean-Pierre Lachaize.
  • Carmen, Citoyenne ? D’après l’opéra de Georges Bizet, dans le cadre de l’action « Une diva dans les quartiers » menée par Malika Bellaribi Le Moal, Mezzo Soprano, avec des solistes professionnels et une quarantaine de choristes issues d’ateliers menés sur Paris, Bondy et Créteil. « Carmen » connaît à ses débuts un succès controversé. Les critiques et le public, habitués à voir des productions plus légères, comprennent mal cet opéra dramatique. Aujourd’hui, il est considéré comme le plus joué au monde.
    La popularité de cette héroïne traverse les époques et les frontières. Les thèmes abordés dans cet opéra sont, avant tout, intemporels. « Carmen » soulève des questions que toutes les sociétés se posent : de la question de la citoyenneté, du racisme à celle de la place de la femme dans la société, et de la liberté de chacun.
    Malika Bellaribi–Le Moal nous présente une « Carmen » d’aujourd’hui. Elle y est entière, authentique comme elle sait l’être dans la vie et comme l’est le personnage qu’elle joue.
    « Libre elle est née, libre, elle mourra. » Entre l’amour et la passion, la liberté et la responsabilité de sa communauté, Carmen est une femme à la croisée de plusieurs mondes mais qui à la fin de sa vie chante sa vérité : « Jamais je n’ai menti, je suis brave et je n’ai pas voulu fuir. » Une mise en scène de Caroline Dumas de l’Opéra de Paris.

 

Myriam Baldus

Chercheuse d’inspiration, elle débute au sein d’Ulumbu Harmonie, progresse vers le collectif Entre2rimes. Baroudeuse du verbe, elle s’embarque dans les couloirs de l’Université, les parloirs des maisons d’arrêt, se la joue Parisienne au Trabendo ou Caraïp-hop en Martinique, elle vit ses  voyages en griot électrique au dessus des frontières artistiques mais surtout aime et reste… « enfant de poèmes ».

Corneil M’Bombo

haut comme 18 pommes, il croque le son à pleine bouche, pas besoin de Mic ou de Jack pour commencer ses « Poum-Tchak ». Musicien autodidacte, il défile sa bobine de rythmes qui file du bon coton sur les scènes slam Lyonnaises, armé de son imaginaire et de ses supers pouvoirs de Human Beat Box, il dessine petit à petit son histoire de grand…

A eux deux ils forment « Les Réfugiés Poétiques » en vous contant des mots qui dansent, des sons qui chantent, des mélodies acidulées, des histoires zigzag de zouzou de la rime !

Malika BellariBi-le moal

Mezzo-soprano reconnue, Malika Bellaribi-Le Moal crée des réductions d’Opéras de Saint-Saëns, Rossini, Mascagni, Thomas, Bizet, Verdi, entourée de solistes, de pianistes professionnels et d’orchestres talentueux, de chœurs issus de ses ateliers d’art lyrique constitués de personnes de quartiers populaires qu’elle forme, individuellement, avec de nouvelles pédagogies « Apprendre à apprendre » (sensations , émotions … ). Avec son association Voix En Développement, et son action « Une diva dans les quartiers », celle qui est devenue « un symbole de liberté » se bat contre la discrimination.

L’objectif de cette action : donner à tous la possibilité d’accéder à la culture, au savoir-être et au savoir faire, pour que chacun retrouve l’estime de soi et oriente son destin en participant à une aventure musicale, considérée comme inaccessible. Malika Bellaribi-Le Moal souhaite montrer que la musique est universelle et que l’opéra est ouvert à tous les milieux socioculturels.
Pour cela, elle a mis en place des ateliers pédagogiques - ateliers de chants pour enfants, adolescents et adultes - dans les quartiers « populaires » en France et en Europe, avec pour objectif final de faire monter sur scène devant un public aux cotés de professionnels (solistes et musiciens) ces personnes sans aucune connaissance musicale particulière au départ.

En 2015, Malika Bellaribi-le Moal présente son nouveau spectacle « Carmen, Citoyenne ? » (réduction de 1h30), avec la participation des choeurs issus de ses ateliers lyriques menés au Centre Social Petits Près Sablières de Créteil, à Bondy, et à l’Opéra Dévoilé de Paris.