Palimpseste


LE CONTEXTE

Le CCO est impliqué avec les membres du GIE Est-Habitat dans le projet de création de l'Autre Soie, un projet d’innovation sociale et culturelle, sur le foncier de l'ancien IUFM des Brosses.

Dans un bâtiment annexe de l’IUFM promis à une probable destruction à moyen terme, un Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) a été installé. Depuis le 21 novembre, il héberge 142 personnes: dont 10 familles (37 personnes), 100 hommes seuls venus de Calais et 5 mineurs étrangers isolés (MIE). L’origine de ces personnes est très variée les familles viennent d’Albanie, de Pakistan, du Soudan, les hommes viennent d’Afghanistan, du Pakistan, du Soudan et d’Érythrée. La plupart sont engagés dans une démarche de demande d’asile. Ils seront rejoints sous peu par des familles, également dans une démarche de demande d’asile. Tous devraient partir d’ici fi n juin 2017. La gestion du centre dépend de l’association Forum Réfugiés-Cosi qui apporte un accompagnement complet sur le site .

DEUX PROJETS Emboîtés

Avec un groupe de chercheurs et une résidence d’artistes nous initions un dispositif de pluridisciplinaire : « Palimpseste », la fabrique de l’urbain. Nous voulons saisir les transformations urbaines et humaines majeures qui vont traverser le site de notre nouvelle implantation et l’impact de l’arrivée progressive du projet sur la fabrication de la ville inclusive que nous cherchons à tisser. Dans une démarche d’inclusion autour de la culture comme moteur de développement humain nous allons mener de front le temps court du passage des migrants ressortissants de Calais accueillis par Forum Réfugiés dans les lieux de notre futur projet et la lente sédimentation patrimoniale des transformations.

À COURT TERME

Avec le CAO autour de la question de l’inscription des migrants dans le quartier, notamment sur les traces et les absences de traces des personnes placées en situation de transit.

À PLUS LONG TERME

Autour de la transformation du quartier et des formes d’appropriation de différents lieux qui créent des palimpsestes mémoriels autour de l’industrialisation, de la désindustrialisation et de la rénovation urbaine.

THÉMATIQUES A EXPLORER

Paysage habité, paysage en mutation, paysages imaginaires, présence du végétal dans le paysage, le parc Autre Soie

Le temps court et le temps long, l’urgence et la lente sédimentation patrimoniale des transformations, traces

Mécanismes de mise en visibilité et d’invisibilisation

Comment la présence des migrants sur le site et la démarche artistique interrogent et viennent altérer le territoire, le projet et les acteurs eux-mêmes (demandeurs d’asile, professionnels, riverains…) ?

CHERCHEURS ASSOCIES

Marina Chauliac, conseillère pour l'ethnologie à la DRAC et chercheuse.
Alain Chevenez, maître de conférences à l’Institut Denis DIDEROT de Dijon qui travaille sur les questions urbaines et la façon dont la ville se construit. Il travaille actuellement sur les acteurs invisibles de la ville.
Nadine Halitim Dubois, chercheur inventaire Région Auvergne-Rhône-Alpes, historienne, qui travaille notamment sur l’architecture et la mémoire ouvrière.

résidence artistiqueS

Marcelo Valente, vidéaste et artiste multimédia — projet Audioscope
Magalie Rastello, designer, février à mai 2017.

UNE PRODUCTION

CCO J.P. Lachaize

PARTENAIRES

Forum réfugiés-Cosi, la DRAC, l’université Lyon 2 (Master recherche anthropologie), l’Institut Denis Diderot et le Rize seront les principaux partenaires du projet. Le lycée professionnel Alfred de Musset sera également sollicité. En lien avec la Mission Carré de Soie.

palimpseste \pa.lɛp̃.sɛst\ masculin
1. Manuscrit dont on a fait disparaître l’écriture pour y écrire un autre texte.
2. (Figuré) Document à récrire ; concept à redéfinir.
3. (Par extension) Œuvre architecturale qui a subi de nombreuses modifications apportées à la structure d’origine.