2015 - 2016


Les artistes en résidence au CCO

Saison 2015 - 2016

DANSE

Cie ANDA JALEO

_DULCE AMARGO_


Aux couleurs ibériques, Dulce Amargo (doux - amer) est une passerelle entre l'Espagne et l'Amérique latine avec un répertoire allant de la Chanson Espagnole au Flamenco en passant par des chants de "ida y vuelta" prveonant d Cuba, d'Argentine ou de Colombie... A contrario d'un spectacle de Flamenco, une attentino particuilière est portée sur le choix des textes des chansons.
Site de la compagnie

CIE SOPHIE CARLIN

_MAN_


Dans notre monde en mutation profonde, l'espèce humaine est contrainte de s'adapter à autrui dans un espace de plus en plus restreint. MAN s'appuiera principalement sur la définition scientifique du mot ‘écologie’ comme la "science des relations des organismes avec le monde environnant" telle que l'a défini Ernst Haeckel en 1866.

Site de la compagnie

Cie Au Delà du bleu (addb)

_l'ivresse d'une approche_


« Me voici assis là, observant et retraçant ces paysages et ces
architectures qui se déstructurent sous l'effleurement d'un mouvement. J'y pose un pied puis deux, un désir, une approche et cette sensation de vide plus j'avance. C'est maintenant une suspension collective. Une mise en apnée qui se prolonge par un étourdissement d'allers et retours. La tension palpable d'un corps qui se perd, disparait, s'éclaire. Evitera t'il la chute ? » Jean-Camille Goimard

Site de la compagnie

Cie KAT'Chaça

_LA CABINE à danser_


En 2016, la compagnie Kat’chaça poursuit la dynamique débutée avec les projets Cabines, création de pièces chorégraphiques et numériques. La compagnie présente La cabine à danser, installation autonome et interactive, destinée à intégrer des non-danseurs au sein de créations professionnelles, en s’appuyant sur un travail de médiation.

Site de la compagnie

Cie TIWISSA


Créer des spectacles chorégraphiques est l’objectif principal de la Cie Tiwissa, motivée par le désir de partager un questionnement politique et social à travers le spectacle vivant. La danse est pour eux un acte citoyen, un engagement social, quotidien et vital.

C’est une recherche constante sur leur emplacement, qui fait partager leurs déplacements et inventer d’autres possibles. Il est indispensable que cette recherche se partage, et c’est pourquoi ils proposent des représentations, des performances et autres modes de dialogues avec tous les publics.

LA FABRIQUE FASTIDIEUSE

_vendredi_


Vendredi s'intéresse à ce qui nous relie fondamentalement, à notre vécu corporel commun, au rapport que chacun tisse avec la danse, dans sa vie quotidienne, dans sa vie festive. Vendredi tend vers une expression chorégraphique plus sauvage que les danses codées et imposées comme des "modes" par l'industrie culturelle.

Site de la compagnie

ARTS NUMÉRIQUES / PLURIDISCIPLINAIRE

COLLECTIF PPCMART

_YMOLEG_


Pendant l'été 2016, le CCO et le Lieu Multiple accueillent en résidence le collectif ppcmart pour sa nouvelle création Ymoleg. Quelque part sur Internet, l'Homme Électronique affirme "le virtuel n'est pas un réel diminué mais un réel augmenté". La suite c'est la rencontre virtuelle entre thibault-carnage et alice.panda.69.
A travers une confrontation entre Internet et art vivant, YMOLEG questionne la solitude, exhibitionnisme et le voyeurisme. Le projet joue en simultané dans plusieurs lieux, les comédiens échangeant via le Net (réseaux sociaux, webcam, etc).

Une résidence croisée entre le CCO et le Lieu Multiple

Après plusieurs résidences de création dans nos murs, nouvelle étape en streaming du 4 au 9 juillet pour le collectif ppcmART. L'équipe travaillera simultanément entre le CCO de Villeurbanne et le Lieu Multiple, pôle numérique phare de Poitiers.

Site du collectif

 

 

SIWAR PIXEL JUICE


Son travail est basé sur un processus expérimental consistant à produire des visuels et animations génératifs. Ses créations sont ensuite exécutées en direct et remodelées pour créer une interaction humaine avec le son et les médias. Siwar conçoit ainsi une atmosphère pouvant aller jusqu’à l’immersion, où la vidéo influe sur la perception et l’expérience de la réalité.

Viméo de l'artiste

collectif ppcmart

_worldwidewestern_


" Je n'ai pas de cheval, je n'ai pas de bande d'Indiens qui m'attendent le couteau entre les dents pour me tendre une embuscade, je n'ai pas de jolie danseuse de french cancan à culbuter, je n'ai pas de poussière et encore moins de diligence. Certes. Oui et alors ?De toutes façons je les trouve sur Internet et il suffit de les regarder bien fort pour leur insuffler un peu de vie. Vous n'imaginez pas tout ce qu'on trouve sur Internet. "

Site du collectif

collectif SANS TITRE

_LES OREILLES N'ONT PAS DE PAUPIERES_


« Les oreilles n'ont pas de paupières » est un projet profondément ancré dans l'espace urbain et dans ses réalités quotidiennes. Il considère la ville comme un espace d'expérimentation. Ce projet s'intéresse plus particulièrement aux sonorités de Villeurbanne : au bruit d'une voiture qui passe, d'un engins mécaniques, au son de la pluie, à l’émission de musiques depuis des fenêtres ouvertes, aux conversations, aux silences...

Pour découvrir et cartographier le caractère sonore de la ville, Marie Moreau et Julien Vadet, artistes plasticiens et sonores, ont arpenté le quartier des Buers et sont allés à la rencontre de ses habitants. Ils ont ainsi créé des marches sonores publiques, inspirées du paysage, qui permettent d'appréhender l'espace urbain autrement.


http://www.theatrenumerique.fr/

MUSIQUE

PLANK POLYTIMBRé


Réunir et métisser des univers musicaux issus de traditions orales.
Musique Trad aux influences multiples, meltingpot instrumental : le champs des possibles s'ouvre et se partage.
" Bourrées italiennes, tarentelles auvergnates, Sirtaki irlandais ",
sont portées par des musiciens d'ici et d'ailleurs, mais surtout d'aujourd'hui.
Plank sans frontière, Plank voyageur, Plank Polytimbré ?
A cordes, à vent et à l'humeur...

Site du groupe

Dag


Dag & Gomoy, ce sont les textes et les notes de l'un, à la guitare et au chant, habillés et cajolés par les flûtes, la clarinette, l'accordéon, la basse...de l'autre.
Si l'un et l'autre se sont nourris de rock, de jazz et de chanson française, il y a aussi dans ce projet des sonorités venues du Sud et d'ailleurs.
Ils jouent à (f)redonner des couleurs au monde qui nous entoure, par petites touches précises et décalées.

Facebook du groupe

LA ESPECTACULAR


La Espectacular est un orchestre composé de 12 musiciens venant de cultures et trajectoires musicales différentes qui se sont réunis à Lyon autour d’une passion en commun: la musique Latine et particulièrement la salsa. Depuis la première rencontre aux printemps 2013, La Espectacular réussit à s’imposer sur la scène Rhône-Alpes avec le soutien enthousiaste des différents types de publics rencontrés.

Site du groupe

MAURICE KLEZMER


Maurice K, rabbin, fut aussi en son temps musicien. Avant de passer le violon à gauche, il forme quatre jeunes mélomanes afin qu’ils honorent son art pour la danse et les festins. En amateurs de bonne chère, ils prennent violon, clarinette, banjo et contrebasse pour répandre un klezmer à la manière de. Maurice Klezmer fête ici une étape de sa résidence au CCO, en route vers des sonorités électriques.

Site du groupe

Amando Risueño

_TANGOS DE MI FLOR_


Tangos, chansons aux airs folkloriques, valses et milongas s'entrelacent pour offrir une balade dans le pays d'origine de l'interprète : l'Argentine. Amando teinte de reflets actuels une esthétique traditionnelle tout en maintenant une sonorité acoustique et naturelle et nous révèle des interprétations d'influences d'une grande diversité pour dépeindre des scènes de vie aussi bien urbaines que rurales.
Artistes programmé au festival Mémoire Vive 2016.

Site de l'artiste

LE BONK


Le Bonk est né en 2011 à Villeurbanne de la rencontre fortuite de colocataires aux horizons musicaux radicalement différents : « techno » à tendance punko minimaliste, musique balkanique, culture des « marching bands » issue de la Nouvelle Orléans, musique latine et notamment tradition de la musique de rue brésilienne.

Site du groupe

THÉÂTRE

Cie l'instant mobile

_Les structures fondamentales de la parentalité_


Duo performatif pour fil à linge.

Nous sommes parents d'enfant(s) ou enfants de parent(s) qui nous échoient. La parentalité serait le lieu d'une rencontre arbitraire, de tentatives de rencontres entre des êtres vêtus de fonctions. C'est ce que nous questionnons au fil de vêtements qui sont autant de masques pour cacher des vivants.
Site de la compagnie

Cie Soulier rouge

_un jour sans rire est un jour gâché_


"Un jour sans rire est un jour gâché"  un spectacle de la cie Soulier Rouge où la marionnette sera à l'honneur...
La Cie Soulier Rouge s’attelle à cette sérieuse tâche :
 Faire rigoler tout le monde ! Les petits, les grands, les vieux,
les gros, les beaux, toi et moi, et vous aussi, les voisins, les sans familles, les mysanthropes, les riches, ceux d’en face, le cousin Paul et sa femme
Que tout le monde se marre un bon coup !
Dans un univers emprunté aux films des années vingt, nous prêtons bras, jambes et voix à nos marionnettes portées.
Le spectacle est également musical et revisite les chansons réalistes des années 30.

Facebook de la compagnie

Cie Leila Soleil

_Les itinérantes_


Meryem Medjkane fait exister au théâtre le récit poétique "L'Aube Ismaël" de l'écrivain Mohammed Di. A quatre voix et en dialogue avec d'autres artistes comme Hadda Djaber, Les Itinérantes interroge les différentes facettes de l'exil (exil intérieur, réel, choisi ou subi) et la création artistique comme le dépassement d'une expérience de vie mais aussi comme porte parole des milliers de personnes entrainées hier et aujourd'hui sur les routes et les mers. 

Site de la compagnie

Cie L

_Lili la bagarre_


Lili c’est la terreur à l’école. Personne ne lui fait peur, et elle fait pleurer même les durs. Il n’y a qu’avec son papi qu’elle se calme, parce que ses parents sont trop occupés avec leurs « histoires »... Mais lorsque Lili va rencontrer Aslan elle va trouver une bonne raison de se bagarrer pour que lui et sa famille ne deviennent pas des expulsés. Pour raconter l’histoire, une comédienne, un tableau et quatre chaises.

CIE RUEE DES ARTS

_Costard_


Cie de Hafid Sour, danseur de Pokemon crew. Costard traite la représentation de la réussite à travers la tenue vestimentaire. Le chorégraphe habille cette danse de la rue avec élégance tout en retraçant plusieurs histoires autour de la personne et de l’apparence, et plus particulièrement de l’image de la danse urbaine aujourd’hui. Costard nous invite à découvrir une profonde diversité sous un costume incarnant l’homme d’aujourd’hui tout en symbolisant une élite culturelle. 

Site de la compagnie

ENSEMBLE l'ECROU

_ GRANDE LOTERIE (DU MONDE CONTEMPORAIN) _


Grande Loterie (du monde contemporain), ce sont les fragments des vies disparates d’un homme et d’une femme, et de leurs confinements parallèles. Autour d’eux – à moins que ce ne soit dans leurs têtes – des opérateurs qui exercent un monitoring discontinu, qui les regardent vivre et les secouent parfois pour voir ce que ça fait.

Ulule du spectacle

les montures du temps

_LE CIEL BRÛLE_


Réunir dans un spectacle Blok, Tsvetaieva, Mandelstam : trois écritures singulières qui ont résonné à maints égards, échos vagabonds dans l'univers de la compagnie les Montures du Temps. Les correspondances sont évidentes à tisser, même un siècle plus tard, entre ces poètes russes du début du vingtième siècle.

Site de la compagnie

acte public CIE

_moh et les petites morts_


Le personnage principal de ce projet de création théâtrale, se remémore des bribes de son enfance.

Quelques histoires, d'un enfant né en Algérie et qui, avec ses parents exilés juifs séfarades d’Afrique

du nord, arrive en France (Lyon - Croix Rousse) dans les années 60 fuyant la guerre d’Algérie. Des fragments de récits dans lesquels se percutent le destin des juifs séfarades d'Algérie et l’histoire des juifs d’Europe. La pièce traite de la question de l’identité, du racisme, de la judaïté, de l’exil, du chaos de l’Histoire. C’est aussi une galerie de portraits, de proches et de personnes croisées, des personnages pris dans le tourment des tragédies du vingtième siècle.

Site de la compagnie

Cie ASTOLFO sulla LUNA

_cabinet de curiosité_


Sur scène une table avec des objets très différents, une installation entre la brocante et le musée personnel, à l'image des premières collections des « cabinets de curiosités » du XVIIe siècle, que les spectateurs sont invités à venir regarder de près, pour en désigner l'objet qu'ils préfèrent. Les conteuses vont alors narrer, subjectivement et en toute improvisation, la vie invisible des objets les plus populaires auprès des spectateurs.  Avec Cabinet de curiosité, le public devient le complice incontournable pour faire exister le spectacle et en déterminer le déroulement. 

Résidences VIDEOPHONIC

Le CCO accueille tout au long de la saison des résidences de création et est partenaire du cycle de résidences VIDEOPHONIC.

Ce dispositif de soutien est porté par l'AADN en partenariat avec le CCO J.P. Lachaize, Erasme, l'INSA de Lyon, le LaB_LaB, le Lavoir Public, la MPT-Salle des Rancy, le Planétarium de Vaulx-en-Velin, le Shadok (Strasbourg) et Zinc (Marseille).  Soutenu par la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes et les Villes de Lyon et de Vaulx-en-Velin.

Retour en vidéos sur les résidences VIDEOPHONIC accueillies au CCO > ICI