Association :


a corps d'elles

compagnie A Corps d’Elles

La compagnie A Corps d’Elles a été créée à Lyon en 2012 à l’initiative de Céline Grisoni, danseuse et chorégraphe.

 

Dans la continuité de son parcours en arts du spectacle et en littérature, Céline Grisoni propose un travail centré sur le corps, le corps comme espace de résistance, le corps comme outil critique et questionne les frontières entre la danse et le texte.

 

« Un corps critique, c’est l’artiste qui se sert de son corps pour élaborer une pensée sur le monde. C’est la remise en cause, à partir du mouvement de toute procédure (dût-elle inclure du non-mouvement). C’est un corps qui peut même jouer sur l’absence du corps (...). C’est un corps qui questionne les modes de productions spectaculaires, à partir de l’expérience du corps lui-même » (in Poétique de la danse contemporaine la suite).

 

Elle creuse, expérimente les entremêlements entre la danse et l’écriture. Ses créations mettent les mots et les textes en scène et en mouvement.

 

Avec PENDANT CE TEMPS LA, elle interroge les contraintes de la création artistique. Dans JE SUIS L’EPOQUE, elle met en scène l’époque, cherche à dire l’époque par le corps.  JE DEUX MOTS est un poème dansé pour le jeune public, éveillant la curiosité des mots, du mouvement et du jeu avec le langage.

Pour CHAINE DE MONTAGE, elle fait appel à une comédienne-danseuse, deux musiciennes-chanteuses et une scénographe pour mettre en scène, en voix et en mouvement l’histoire des femmes disparues de Ciudad Juarez. 

 

Depuis 2013, la compagnie est accueillie en résidence à la MJC de Vaulx-en-Velin, dans le cadre d’une aide à la création artistique.

 

Parallèlement à son travail de création, la compagnie mène des ateliers de pratique artistique (milieu scolaire, accueil de jour, foyer d’hébergement...).

 

Implantée à Vénissieux de 2013 à 2016, l'association A Corps d’Elles s’est investit  sur le territoire avec le projet Mon corps Est. en travaillant avec des structures locales (maison de quartier, centres sociaux, groupes de femmes...). En 2016, elle s’installe à Villeurbanne.

 

La compagnie a reçu le soutien de la MJC de Vaulx-en-Velin, du fond de projet associatif de la ville de Vénissieux. Elle travaille régulièrement en résidence à la Friche artistique Lamartine, au studio Lucien/Cie propos-Denis Plassard.

Elle sera accueillie en résidence à l’espace Tonkin à Villeurbanne sur la saison 2016/2017, à la Bergerie de Soffin et à la Passerelle 109.

 

Mail : acorpsdelles@gmail.com